Lettres De La Religieuse Portugaise, Les

89 minutes, 1991

Quand l'être aimé s'en va, indifférent aux larmes qu'il provoque, la passion se fait ravageuse. Le discours amoureux de celle - car c'est souvent une femme - que l'on abandonne sans remords est tissé de mille contradictions, de mille violences. Et la douleur de celle qui avait foi en l'autre comme s'il l'avait tirée du vide, qui semble à jamais anéantie, trouve un écho admirable dans les lettres qu'écrivit au XVIIe siècle une religieuse portugaise à un lieutenant français qui s'était amusé d'elle.

Source: Bibliothèque et Archives Canada - Base de données canadienne du long métrage (BAC)

Remarques contribué