Fat Chance

72 minutes, 1994

La première chose que les gens remarquent à propos de Rick Zakowich, ce sont ces dimensions. Thérapeute créatif le jour et chanteur de blues la nuit, le charisme et le talent de Rick sont indéniables, pourtant il se heurte à la définition étroite de l’étiquette qu’on lui colle. Le film commence lorsque Rick entreprend de changer tout ça. Mais tout ne se passe pas comme prévu… au lieu d’un film d’une demi-heure sur un gars de 180 kilos qui essaie de perdre 100 kilos, « FAT CHANCE » devient un documentaire long métrage sur un gars de 180 kilos qui ne perd pas de poids mais qui gagne confiance en lui.

Source: Bibliothèque et Archives Canada - Base de données canadienne du long métrage (BAC)

Remarques contribué