Cry Of The Wild

88 minutes, 1971

Écouter Bill Mason raconter le tournage de son long métrage (il en est également le narrateur) revient à partager avec lui son affection pour les proies de sa caméra : le grand loup du Nord et les loups arctiques blancs. Il porte à l’écran des séquences encore inégalées et de grandes connaissances sur ces créatures méfiantes et intelligentes des régions sauvages canadiennes. Le tournage s’est déroulé sur trois ans dans les Territoires du Nord-Ouest, la Colombie-Britannique, le Haut-Arctique et près de sa demeure dans les collines de la Gatineau (Québec) où il a gardé et observé trois loups adultes et, finalement, une portée de louveteaux qui figure parmi les séquences les plus attachantes du film.

Source: Bibliothèque et Archives Canada - Base de données canadienne du long métrage (BAC)

Remarques contribué