Théâtre

CAIRO TIME

ACT OF DISHONOUR

WHY SHOOT THE TEACHER?

Les étudiants de Athabasca University peuvent voir le film en cliquant sur ce lien.

PRINCES IN EXILE

Inspiré du roman de Mark Schreiber, ce long métrage dramatique suit le rite de passage émouvant et souvent drôle d’un adolescent de dix-sept ans timide et intelligent qui a lieu au cours d’une retraite estivale de trois semaines destinée aux enfants atteints du cancer. Souffrant d’une tumeur au cerveau, Ryan s’est résigné avec colère à peut-être ne pas passer l’année. Avec le temps qui s’écoule, il se raccroche à deux objectifs : faire publier son journal et perdre sa virginité. Mais au fur et à mesure que Ryan découvre de nouvelles forces dans l’optimisme de ces nouveaux amis et dans leur refus provocateur de céder face au cancer, ses perspectives changent.

Source: Bibliothèque et Archives Canada - Base de données canadienne du long métrage (BAC)

COMPANY OF STRANGERS, THE

Un autobus tombe en panne dans une région reculée. Huit femmes du troisième âge, âgées en moyenne de 71 ans, sont coincées dans une ferme déserte. Elles n’ont que leur intelligence, leurs souvenirs et finalement quelques cuisses de grenouilles rôties pour se sustenter. Au cours des longues journées et des longues nuits, ce remarquable groupe d’inconnus met en commun l’histoire de leur vie et échange des pensées intimes faisant de cette situation de crise un moment magique plein d’humour et d’esprit. Le film met en scène des acteurs amateurs et des dialogues spontanés pour traiter de l’amitié et du courage.

Source: Bibliothèque et Archives Canada - Base de données canadienne du long métrage (BAC)

DRYLANDERS

L’histoire épique de l’ouverture de l’Ouest canadien à compter de 1907, en passant par la sécheresse et la crise des années, ainsi que la saga d’une famille de Montréal mise son avenir sur les Prairies.
En 1907, alors que la Saskatchewan était presque déserte, Daniel Greer, un employé de bureau de Montréal, arrive avec Liza sa femme et leur deux fils. Ils sont venus pour bâtir une proriété familiale. Une réunion entre voisins est organisée afin de leur construire une hutte en terre. Confrontés à des conditions aussi spartiates, une tension se crée entre Daniel et Liza qui veut retourner dans l’Est.
Encore attifé d’un chapeau melon et d’un veston, Daniel creuse son premier sillon. Il court chercher Liza lorsque les premières pousses sortent de terre. Ils vont à une fête chez leurs voisins, les MacPhersons. Liza change d’attitude à l’égard de la campagne après une discussion avec son hôtesse. Toutefois, ils doivent lutter pour survivre pendant l’hiver.
Sept années de prospérité sont suivies par de longues années de sécheresse et de récession. Colin, le fils aîné, se marie. Russell, le fils cadet, quitte la ferme. Les Greers vivent grâce aux dons du dépôt des secours pendant de longues années de récessions pendant que d’autres familles quittent les Prairies. En 1938, Daniel meurt d’une crise cardiaque, et des tensions apraissent au sein de la famille. Colin et Thora, sa femme, veulent commencer une nouvelle vie loin de la ferme, mais Liza ne veut pas s’en aller. Enfin, après neuf années de sécheresse, la pluie revient et la vie reprend.

Source: Bibliothèque et Archives Canada - Base de données canadienne du long métrage (BAC)

STONE ANGEL

Jim Smith

INCENDIES

À l’ouverture du testament de leur mère Nawal, Jeanne et Simon apprennent qu’ils ont un frère et que leur père qu’ils croyaient mort dans une guerre civile au Proche Orient serait toujours en vie. Pour exaucer les dernières volontés de sa mère, Jeanne retrace les pas de celle-ci afin de retrouver ce père et ce frère et leur remettre à chacun une lettre. En parallèle, l’histoire suit celle de Nawal pendant la guerre.

Source: Bibliothèque et Archives Canada - Base de données canadienne du long métrage (BAC)